Image
SDR
Equipe première

57 ans après, le SDR retrouve l'Europe !

31 juillet 2020
SDR europe

L’histoire est un perpétuel recommencement… 57 ans après sa dernière campagne européenne, un quart de finale de Coupe des clubs champions européens (C1) contre le Feyenoord Rotterdam, le Stade de Reims disputera les tours préliminaires de l’Europa League 2020-2021, en cette saison qui marque le 90e anniversaire du club rémois.

C’est désormais officiel : la 6e place obtenue par le Stade de Reims la saison dernière ouvre les portes à une qualification européenne suite à la victoire du Paris Saint-Germain contre l’Olympique Lyonnais, ce soir en finale de la Coupe de la Ligue. Le Stade de Reims renoue ainsi avec son destin européen, lui qui fait partie intégrante de son histoire pour un club qui a gagné ses lettres de noblesse sur la scène continentale dans les années 60. Si à l’évidence les deux finales de C1 contre le Real Madrid (1956 et 1959) restent les faits les plus marquants de l’histoire européenne du SDR, sa dernière campagne fut aussi teintée d’honneur avec un quart de finale perdu aux dépens du Feyenoord Rotterdam (1-2 sur l’ensemble des deux rencontres). Les Rémois qui évoluaient exceptionnellement en jaune, avaient perdu au Parc des Princes devant 30 000 spectateurs le match aller (0-1) après un but concédé à la demi-heure de jeu. Menaçants au retour, le 13 mars 1963, les coéquipiers de Raymond Kopa avaient accroché le nul (1-1), Akesbi répondant en fin de match à Kruiver, insuffisant toutefois pour rejoindre le Benfica Lisbonne en demi-finale. Depuis, 57 longues années de disette ont écrit en pointillés l’histoire entre le SDR et la Coupe d’Europe, une période qui prend fin ce soir avec cette qualification pour les tours préliminaires de l’Europa League 2020-2021. Une perspective qui est accueillie avec bonheur dans les rangs stadistes…

Jean-Pierre Caillot : « Le Stade de Reims renoue avec son histoire »

Jean-Pierre Caillot : « De la même manière que la montée en Ligue 1 en 2012, 33 ans après avoir quitté l’élite du football français, a été un marqueur fort dans la reconstruction du club, ce retour sur la scène continentale marque le renouveau du club. Ce soir, le Stade de Reims renoue avec son histoire. Je suis particulièrement ému et heureux pour tout le peuple rémois ce soir. Cette qualification valide tout d’abord une saison 2019-20 de haut niveau avec cette belle 6e place obtenue à travers de grandes victoires, notamment au Parc des Princes, au Vélodrome ou encore à Rennes et contre Lille. Elle révèle également que le travail entrepris au club depuis plusieurs années porte ses fruits avec un développement progressif. Aujourd’hui, à travers nos structures et notre fonctionnement, nous sommes prêts à disputer une compétition européenne en cette saison qui marque le 90e anniversaire du club. C’est au passage une date symbolique, un joli clin d’œil. Bien sûr, s’extraire des barrages ne sera pas une mince affaire mais nous ferons tout pour faire honneur au football français et à l’histoire européenne du Stade de Reims. »

David Guion : « J’ai tout d’abord une pensée pour les deux finalistes des Coupes nationales qui ont donné plus que du fil à retordre au Paris Saint-Germain. Ensuite, si nous sommes aujourd’hui européens, c’est grâce aux résultats obtenus la saison dernière et à ce titre je voudrais saluer le staff et tous les joueurs qui ont fait partie de cette belle aventure collective. C’est leur qualification. Le Stade de Reims en Coupe d’Europe, c’est un joli clin d’œil à l’ADN du club. Depuis ma prise de fonction au club, je parle de vivre et partager des émotions avec notre public. Cette qualification en est une grande, même si nous aurions préféré la vivre sur le terrain au soir de la J38. La campagne européenne qui nous attend va permettre à mon jeune effectif de gagner en expérience et croyez-moi, nous aborderons les matchs qui nous attendent sans calcul. »