Image
Xavier Chavalerin
Equipe première

Xavier Chavalerin : "Lille ? Meilleurs que l'année passée"

30 août 2019
Xavier Chavalerin

Alors que la rencontre face au LOSC approche, les Rémois poursuivent la préparation de ce match face à l'une des équipes en forme de ce début de saison. À l'heure d'affronter le dauphin du PSG la saison dernière, Xavier Chavalerin est revenu sur le dernier match des Rouge et Blanc en conférence de presse et se projette sur cette affiche à venir à Delaune (dimanche à 15h) : 

Xavier, à froid, êtes-vous revenus sur ce match face à Brest ? 
"Oui, il y a eu beaucoup de déception parce qu'on allait à Brest avec de l'ambition. On voulait absolument revenir avec les trois points. Je pense qu'on a bien entamé le match parce qu'en première période on était bien dans le jeu. Après, il nous a manqué ce qu'il y a de plus important dans le foot : marquer des buts. On a eu deux occasions franches qui doivent finir au fond, à la mi-temps le discours était de continuer à faire ce qu'on fait mais, je ne sais pas pourquoi, on a reculé. On les a laissés mettre leur jeu en place et c'est devenu plus compliqué. Finalement, on prend un contre alors qu'on mène une belle attaque. Ce match s'est joué sur la finition."

Quand on prend ce genre de but en fin de match, y-a-t-il une question de maturité ? 
"Contre Strasbourg, on se disait à la fin que c'était le genre de match qu'on aurait pu perdre l'année dernière. Avant Brest, on en a parlé et on s'était dit qu'on ne voulait pas reproduire ce qu'on avait fait à Amiens en début de saison après deux bons résultats. Forcément, ça fait mal mais on n'est pas abattus pour autant, dans le jeu et l'état d'esprit, on est encore mieux que l'année dernière et ce n'est pas une défaite qui va nous arrêter."

"On a voulu aller chercher les trois points en mettant plus de rythme. Eux, ils attendaient le bon moment et on s'est fait prendre au piège sur un contre. C'est rageant car c'est un match qu'on doit gagner normalement."

Quelle a été l'erreur sur cette rencontre ? 
"C'est ce que je disais, en deuxième mi-temps on a trop reculé et dans le dernier quart d'heure on a voulu pousser parce qu'on s'est dit qu'il y avait un coup à faire. On a voulu aller chercher les trois points en mettant plus de rythme. Eux, ils attendaient le bon moment et on s'est fait prendre au piège sur un contre. C'est rageant car c'est un match qu'on doit gagner normalement. À titre personnel, j'ai une occasion sur laquelle je dois mieux faire." 

Ce match vous incite-t-il à la prudence ou allez-vous garder votre jeu ? 
"Je pense qu'il ne faut pas que ça nous freine, des défaites sur ce genre de scores il y en aura forcément dans la saison, ça ne doit pas nous empêcher d'être ambitieux mais ça doit nous inciter à être plus vigilants et à avoir un meilleur équilibre."

Vous jouez Lille demain. Ils ont perdu quelques joueurs importants mais semblent avoir bien compensé... 
"C'est vrai qu'ils ont recruté bien et malin. J'ai regardé le match face à St Etienne et ils ont fait forte impression je trouve, pour moi ils sont peut-être même meilleurs que l'année dernière". 

Xavier Chavalerin

C'est une équipe qui vous avait plutôt réussi la saison dernière...
"On avait su bien les prendre je pense, on avait fait pas mal de travail vidéo et on avait axé notre jeu sur leurs faiblesses mais cette année c'est une équipe un peu différente, plus équilibrée dans leur jeu et dans leur bloc. Il va falloir trouver des failles si on veut l'emporter. Et ils ont un attaquant en très grande forme, qui ne se pose pas de questions et frappe dès qu'il peut le faire, il faudra faire attention."

À quel type de match t'attends-tu ?  
"Ils ont une puissance offensive remarquable, en plus Ikoné devrait être en confiance avec sa sélection et ils ont un attaquant qui marche sur l'eau mais je pense qu'il ne faut pas avoir de crainte et surtout ne pas faire de complexe. On sait que face aux gros on a plutôt eu de la réussite depuis l'année dernière donc on va faire en sorte qu'elle soit là dimanche aussi (sourire)."

"Etre cadre ? Ce n'est pas trop dans mon profil étant donnée ma timidité mais j'aime bien essayer de montrer l'exemple sur terrain, d'être irréprochable et de montrer mon envie"

Où situes-tu votre marge de progression ? 
"Elle est surtout axée sur notre jeu, si on compare au début de saison dernier on s'est beaucoup améliorés. C'est vraiment l'axe de progression sur lequel le staff met l'accent, aux entrainements, dans les vidéos et sur les matchs. Et bien sûr, on doit le faire en gardant notre état d'esprit. L'année dernière, l'équipe était peut-être un peu plus expérimentée car il y avait plus de cadres mais le recrutement a sûrement amené un peu plus d'insouciance cette saison et plus de percussion."

Tu as prolongé récemment, tu souhaites t'inscrire dans la durée avec le club ? Te considères-tu comme un cadre du vestiaire ?
"La prolongation était une évidence pour moi, je suis content de rester, je n'aime pas trop changer d'environnement tous les ans ou tous les deux ans et je voulais m'inscrire dans la durée avec le SDR. Etre cadre ? En dehors du terrain vous savez que ce n'est pas trop dans mon profil étant donnée ma timidité... Ce n'est pas dans mes caractéristiques de prendre la parole on va dire mais j'aime bien essayer de montrer l'exemple sur terrain, d'être irréprochable et de montrer mon envie. Si j'ai un petit côté cadre, c'est plus à ce niveau là."