Image
academciano
Equipe première

Massamba Sow, académicien du mois de décembre

14 janvier 2022

mlml
Chaque mois, le Stade de Reims met à l’honneur un de ses jeunes académiciens à travers un article introspectif afin de le récompenser pour son implication dans les différents aspects de la vie quotidienne (sportif, scolaire, comportement...) Aujourd’hui c’est Massamba Sow, 17 ans, qui nous parle de son parcours.


Depuis petit, j’ai toujours été attiré par le ballon rond. J’allais jouer au parc avec mon père les week-ends et je jouais dehors avec mes amis tous les jours. À 5 ans, lorsque je jouais au foot dans la cour de récréation de l'école, un animateur m’a vu et m’a dit qu’il fallait que je m’inscrive au club de ma ville. C'est comme ça que j'ai commencé, à l’Us Ris-Orangis. Au début je voulais jouer en attaque comme la majorité des joueurs mais je suis vite descendu au poste de défenseur. J’ai fait toutes mes classes là-bas en étant souvent surclassé dans la catégorie d'âge supérieure jusqu’à la saison u13 où j’ai intégré l’INF Clairefontaine.

L’INF a été pour moi une très belle expérience car jouer et s’entraîner avec les meilleurs de la région dans des conditions optimales ne peut être qu’enrichissant. Durant ces 2 saisons, on travaillait beaucoup la technique, la répétition des gestes et des mises en situation précises type 3vs2. Cela m’a permis d’avoir un solide bagage technique et tactique. L’éloignement de la famille est compliqué car à 13 ans on n’est pas déjà censé vivre loin de ses parents et de ses amis avec lesquelles on a grandi. Pour réussir il faut faire beaucoup de sacrifices. On est dans une bulle où on sort peu on ne voit pas trop nos proches, on fait attention à ce que l’on mange… Je ne vis pas comme les autres adolescents de mon âge mais je garde en tête pourquoi je fais ça et qu’il faut que tout cela aboutisse.
 

"Je ne vis pas comme les autres adolescents de mon âge mais je garde en tête pourquoi je fais ça"

 

C’est ma troisième saison au centre de formation du Stade de Reims. J’ai eu le bac l’année dernière avec un an d’avance. C’était important pour moi et mes parents pour me garantir une certaine sécurité. Cette année, avec les entraînements, le rythme s’est accentué. Je suis inscrit en licence d’économie. Je m’accroche pour conjuguer football et étude. Même si mon objectif premier est de devenir footballeur professionnel, aller en cours me permet de développer une activité intellectuelle, et de faire fonctionner mes méninges. Je pense que ça m’aide sur le terrain à prendre l’information rapidement et à réfléchir parfois plus vite que les autres. Ça reste un bagage important pour la suite.

Niveau football, je m'inspire de Van Djik et Ramos. Ce sont des joueurs de très haut niveau. Sur le terrain, je suis un leader, je porte le brassard, j’ai un rôle important et ça me plait. Je suis athlétique avec une bonne vision de jeu et une bonne relance. Mes points à améliorer sont : la gestion des émotions et l’agressivité. Lorsque je joue avec les plus grands j’ai un rôle différent. Les plus anciens m’accompagnent et moi, je dois rester concentré sur mon travail. Je participe à beaucoup de séances avec la Pro2, j’ai pu effectuer des premières rencontres amicales et un premier match de championnat. C’est un football "d’adultes" les joueurs sont plus malins et ça va plus vite. Cela me permet de me rendre compte de l’exigence du plus haut niveau et du travail qu’il me reste à fournir au quotidien pour réussir.