Image
Anastasios Donis
Equipe première

Anastasios Donis, du neuf au SDR !

2 September 2019
Anastasios Donis

C’est ce qu’on appelle avoir de la suite dans les idées. Il aura fallu des mois aux dirigeants stadistes pour réussir à convaincre leurs homologues du VFB Stuttgart. Sur le fil, dans la dernière heure du mercato estival, le Stade de Reims a réussi à signer le joueur offensif qu’il convoitait : Anastasios Donis. Priorité absolue, l’international grec qui peut évoluer aussi bien en pointe que sur un côté en attaque, s’est engagé en prêt avec option d’achat, laquelle deviendra transfert automatique de 4 saisons en cas de maintien du club en Ligue 1 Conforama.

Formé à la Juventus qui a déniché le talent alors que celui-ci a tout juste 15 ans, révélé en Ligue 1 Conforama à l’OGC Nice puis transféré à Stuttgart à l’issue d’une saison prometteuse, Anastasios Donis est un joueur qui s’appuie sur parcours assez hors normes, à 23 ans. Issu d’une famille de footballeur -son père est l’actuel entraîneur du légendaire Panathinaïkos tandis que son frère y officie au milieu de terrain- le joueur est un attaquant référencé dès l’adolescence par les scouts européens. La Juventus se montre donc la plus convaincante et le jeune homme, épaulé par sa famille venue s’installer avec lui en Italie, va s’imposer dans la prestigieuse Primavera turinoise (U19), et met rapidement en évidence des qualités de passeur et de buteur (15 buts en 27 matchs). Positionné en numéro neuf ou en soutien d’un attaquant de pointe, Donis marque les esprits en offrant le titre de coupe des centres de formation italiens, en inscrivant le but décisif en finale contre la Lazio.

Un crack dans les équipes jeunes de la Juventus

Une victoire 2-1 contre la Lazio de Rome emmenée par le virevoltant Keita Baldé et une notoriété en hausse pour l’attaquant grec. Désireux de croquer du temps de jeu en équipe première dans une formation fanion qui compte dans ses rangs des « monstres » à l’instar de Carlos Tevez, Fernando Llorente ou encore Álvaro Morata, dont le néo rémois est proche, Anastasios Donis prend le chemin du prêt. Direction Sassuolo dans un premier temps puis Lugano. C’est en D1 Suisse que l’international jeune grec réalise sa première saison pleine chez les professionnels. Et de haute volée sur le plan individuel : utilisé tantôt sur un côté, tantôt devant, le joueur enchaîne 32 matchs pour 9 buts et 7 passes décisives au compteur. Fer de lance de l’attaque de Lugano, l’attaquant les mène jusqu’à la finale de la Coupe nationale, inscrivant notamment un doublé face à Lucerne en demi-finale.

Un but toutes les 89 minutes avec l’OGC Nice

Toujours couvé par la Juventus, le joueur s’oriente vers un nouveau prêt à l’orée de la saison 2016-17. À 20 ans, il est séduit par le projet de Lucien Favre qui vise l’Europe avec l’OGC Nice. Un nouveau prêt est conclu avec la Juventus pour le joueur qui devra se faire une place dans un effectif qui s'appuie, sur le plan offensif, sur Mario Balotelli, Alassan Pléa ou encore Younes Belhanda. Avec 5 buts en championnat en 18 apparitions, l'international grec aux 9 sélections possède un joli ratio d’un but toutes les 89 minutes qui invite l’OGCN à se pencher sur un éventuel transfert. Les exigences italiennes font capoter l’affaire et c’est le VFB Stuttgart qui finalement signe l’attaquant dans un transfert qui avoisine les 5 millions d’euros. Chez une valeur sure de la Bundesliga sacrée champion d’Allemagne en 2006-2007, le joueur connaîtra des changements comme le club n’y avait jamais été habitué auparavant et l’impensable, une descente la saison dernière. Aligné régulièrement côté droit devant Benjamin Pavard, l’attaquant conserve malgré tout une grosse cote en Europe et l’objet de nombreuses approches, principalement en Italie à l’image du Genoa, ou encore en Allemagne et Russie. Mais le joueur avait donné sa priorité au Stade de Reims dès juin après plusieurs échanges et des rencontres au Pays-Bas pendant la période estivale. Le voici rémois, pour un nouveau défi et un nouveau numéro : le 9. Celui d’un joueur mature, en quête de stabilité.

Anastasios Donis
Avant-centre, ailier, droitier.
Né le 29 août 1996 à Blackburn. 
Mesure 1m78 pour 76kg. 
Passé par : Panathinaïkós, Juventus (prêté à Sassuolo, au FC Lugano puis à l'OGC Nice), Stuttgart depuis 2017. 
International grec : 9 sélections, 1 but en A.