Image
Valon Berisha
Equipe première

SDR-NO (0-1) : sur la plus petite des marges

22 novembre 2020
Yunis Abdelhamid

Maîtriser n’est pas gagner : voilà pour la morale de la venue de Nîmes au stade Auguste-Delaune où les intentions des Stadistes et leur domination dans le jeu se seront heurtées au réalisme des Gardois, buteurs sur un penalty contestable…

Poursuivre sur une belle lancée après deux succès probants à Montpellier (0-4) et face à Strasbourg (2-1) et un match nul fou mais riche en buts à Lens (4-4) : voilà pour la mission impartie ce dimanche au Stade de Reims à l’occasion de la réception d’un adversaire évoluant dans la même zone au classement. Et face aux Crocodiles nîmois, les protégés de David Guion ont justement pris d’entrée de jeu l’ascendant dans les débats. 

Après une première frappe flottante des 30 mètres de Mathieu Cafaro captée par Reynet (3ème) et une réplique adverse lointaine d’Ahlinvi que Yehvann Diouf arrêtait sans problème (9ème), Valon Berisha se signalait d’une reprise de volée en embuscade sur un corner de Nathanaël Mbuku (17ème). Ce dernier s’essayait ensuite d’une frappe écrasée de l’extérieur de la surface (24ème). Si la rencontre pouvait par moments manquer de rythme, Boulaye Dia insistait (32ème et 33ème, hors jeu), tout comme Mathieu Cafaro sur un coup franc (45ème). 

Thomas Foket

Deux barres dans les derniers instants ! 

La mi-temps était atteinte sur un score nul et vierge plutôt logique au regard des débats et de la solidité défensive gardoise face à la maîtrise stadiste globale (68% de possession). Il faudrait donc davantage mettre de rythme et d’intensité côté rouge et blanc pour bousculer le visiteur du jour, comme sur une action amenant une frappe de Mathieu Cafaro claquée en corner par Reynet au retour des vestiaires (52ème).

Malheureusement, les Rémois concédaient un penalty litigieux sur une incursion de Ferhat dans la surface champenoise. Mais le penalty était bien confirmé, tiré et transformé par Ripart (0-1, 62ème, sp). Si Reims était à deux doigts d’égaliser dans la foulée sur une tentative d’El Bilal Touré sur laquelle Reynet sortait un bel arrêt réflexe (64ème) puis sur une frappe de Moussa Doumbia déviée en corner (69ème), le « money-time » ne permettait pas aux Rouge et Blanc de faire leur retard. En effet, ni les deux tentatives d'El Bilal Touré et Arber Zeneli dont les frappes venaient s'écraser sur la barre de Reynet (94ème) ni le tir de Yunis Abdelhamid stoppé in extremis par le gardien nîmois ne terminaient au fond... Combatifs jusque dans les dernières secondes du match, les Stadistes ne seront pas parvenus à faire sauter le verrou sudiste. 

Thomas Foket

Stade de Reims-Nîmes (0-1) 
Mi-temps : 0-0
Match à huis-clos
Arbitre : M. Jérémy Stinat
Buts : Nîmes : Ripart (62ème, sp).
Cartons jaunes : SDR : Sierhuis (19ème), Munetsi (48ème), Berisha (82ème). Nîmes : Rippart (34ème)
Le onze de départ rémois : Diouf - Foket, Maresic, Abdelhamid (c), De Smet (Konan, 67ème) - Mbuku (Touré, 58ème), Munetsi, Berisha, Cafaro (Zeneli, 78ème) - Dia, Sierhuis (Doumbia, 58ème). Remplaçants : Ndiaye (g), Konan, Kutesa, Cassama, Drammeh, Ekitike.
Le onze de départ nîmois : Reynet - Burner, Landre, Martinez, Paquiez - Fomba, Cubas, Ahlinvi - Ferhat, Mo. Koné (Denkey, 55ème puis Aribi, 80ème), Ripart (c). Remplaçants : Dias (g), Miguel, Alakouch, Duljevic, Eliasson, Benrahou, Roux.