Image
Moussa Doumbia
Equipe première

SDR-LOSC (2-0) : ce SDR a du mordant !

1 September 2019
Thomas Foket

Après quarante-cinq premières minutes de combat tactique qui n'ont pas permis aux deux équipes de se départager, les Rémois ont su profiter de leur avantage numérique pour trouver la faille et aller chercher les trois points à Delaune, contre un adversaire coriace mais dont la frustration s'est faite sentir face au jeu proposé par les Stadistes. Un résultat positif qui leur permet d'aborder cette première trêve internationale dans les meilleures conditions. 

Entreprenants en début de match, les Rémois obtiennent la première occasion de la rencontre. Alaixys Romao fait le travail dans l’axe et trouve Moussa Doumbia à gauche qui bute sur Maignan (5ème). Les Rouge et Blanc vont gratter plusieurs ballons dans le camp des Dogues, par leur capitaine Alaixys Romao, Thomas Foket et Rémi Oudin mais sans parvenir à mener les offensives au bout. Boulaye Dia est à l’initiative sur un centre en retrait à destination de Rémi Oudin mais l’attaquant temporise un peu trop avant d’armer une frappe qui est contrée (13ème). Boulaye Dia encore s’échappe cette fois dans l’axe avant d’être repris par trois lillois mais parvient à obtenir un corner. Xavier Chavalerin est à la baguette et trouve la tête d’Axel Disasi repoussée sur la ligne par Bradaric qui supplée Maignan battu (16ème) ! Ce sont alors les hommes de Christophe Galtier qui remettent le pied sur le ballon et essayent de contourner le bloc rémois, sans succès pour l’instant (18ème).

5 tirs à 2 à la pause en faveur des Rémois

Les Lillois prennent petit à petit le dessus et montent en puissance, confisquant le ballon aux Stadistes sans pour autant se montrer réellement dangereux dans ce combat tactique. Yacizi tente ainsi sa chance ras de terre mais la frappe est un peu molle et file à gauche des cages de Predrag Rajkovic (34ème). Alors qu’il venait de se procurer une occasion, Alaixys Romao écope du premier carton jaune de la partie pour un tacle jugé trop appuyé (36ème). Les joueurs de David Guion montrent leurs intentions à l’approche de la mi-temps lorsque Moussa Doumbia combine avec Tristan Dingomé avant de trouver Rémi Oudin dont la reprise de volée n’attrape pas le cadre (39ème). Juste avant que M. Wattellier ne renvoie les deux équipes aux vestiaires, Alaixys Romao lance une dernière offensive et cherche Boulaye Dia dans le dos de la défense mais l’attaquant rouge et blanc est devancé par Maignan qui avait anticipé (45+1).

Moussa Doumbia

Au retour de la pause, les Champenois se montrent offensifs d’entrée, avec un débordement de Boulaye Dia qui sert Moussa Doumbia, lancé dans la surface, mais son tacle glissé ne vient que frôler le montant droit de Maignan (48ème) ! Xavier Chavalerin insiste alors côté gauche cette fois mais se retrouve contré par Fonte (50ème). C’est alors que Yazici, qui vient stopper Boulaye Dia de manière irrégulière, écope d’un second carton jaune synonyme d’expulsion (53ème). Réduits à dix, les Dogues restent dangereux et tentent surtout de passer par le côté gauche. Ils obtiennent d’ailleurs un coup franc excentré, capté sans difficulté par Predrag Rajkovic (57ème). David Guion opère alors son premier changement avec la sortie de Tristan Dingomé, remplacé par le jeune Nathanaël Mbuku (64ème). Dans la foulée, Alaixys Romao alerte Rémi Oudin qui oblige Maignan à la parade sur une demi-volée (65ème) ! Le jeu est alors arrêté quelques instants alors que Moussa Doumbia reste au sol après avoir été percuté à l’entrée de la surface. C’est finalement avec l’aide de la VAR que l’arbitre désigne le point de penalty.

Un fin de match haletante ! 

L’ailier rémois se fait alors justice lui-même et trompe Maignan pour le plus grand plaisir des presque 15 000 supporters présents (1-0, 72ème) ! La réaction nordiste ne se fait pas attendre avec une frappe instantanée d’Osimhen détournée du bout des gants par Predrag Rajkovic et qui vient tout de même frôler le montant droit rémois (76ème) ! L’égalisation était proche… La rencontre s’affole un peu et, côté stadiste, David Guion amène un peu de fraicheur avec l’entrée en jeu de Timothé Nkada qui effectue ses premiers pas en professionnel, à la place de Boulaye Dia (79ème). Cinq minutes plus tard, Marshall Munetsi vient suppléer le buteur Moussa Doumbia (84ème). Si la pression des visiteurs continue de se faire sentir alors que le score peut basculer à tout instant, ce sont les Stadistes qui viennent faire le break. Rémi Oudin, sur coup franc, arme une frappe enroulée du gauche à quelques mètres du poteau de corner et trouve le petit filet alors que Timothé Nkada était en embuscade au premier poteau (2-0, 90ème) ! Alors que le temps additionnel vient de débuter, Lille obtient logiquement un penalty suite à un accrochage dans la surface mais Bamba s'incline face à Predrag Rajkovic qui détourne (90+3) et permet aux Rémois de garder leurs cages inviolées ! La tension ne redescend pas immédiatement puisque Timothé Nkada vient inquiéter la défense lilloise avant le coup de sifflet final, finalement donné par M. Wattellier après six minutes de temps additionnel. Au terme d'une rencontre riche en rebondissements, les Rouge et Blanc s'imposent donc et peuvent ainsi aborder la trêve internationale avec sérénité. 

Stade de Reims - LOSC (2-0)
Mi-temps : 0-0.
Arbitre : M. Eric Wattellier.
Affluence :  14 477 spectateurs.
Buts : SDR : Doumbia (72ème, sp), Oudin (90ème). 
Cartons jaunes : SDR : Romao (36ème), Doumbia (77ème), Chavalerin (87ème). LOSC : Yazici (40ème, 53ème).
Cartons rouges : Yazici (53ème).
Le onze de départ rémois : Rajkovic - Foket, Disasi, Abdelhamid, Konan - Chavalerin, Romao - Oudin, Dingomé (Mbuku, 64ème), Doumbia (Munetsi, 84ème) - Dia (Nkada, 79ème).
Le onze de départ lillois : Maignan - Celik, Fonte, Djalo (Gabriel, 59ème), Bradaric - André (Soumare, 85ème), Sanches - Ikone (Araujo, 69ème), Yazici, Bamba - Osimhen.