Image
om
D1F

OM-SDR (0-3) : le SDR ouvre son compteur !

14 September 2019
om

Un mois après l’équipe masculine, la D1F : décidemment, Marseille sourit au SDR en ce début de saison ! Dans ce duel de promues, ce sont les Rémoises, impressionnantes de maîtrise défensive et très inspirées devant qui signent un succès mérité. Le premier de la saison pour la D1F dans un match où les joueuses d’Amandine Miquel auront touché les montants à trois reprises !

Comme au Vélodrome, c’est sur la musique « Jump » (Van Halen) que les deux formations font leur entrée sur la pelouse. Les premières minutes augurent d’une rencontre fermée mais la première étincelle est dans le camp rémois. Sur une touche côté gauche, Jessy Danielle Roux réalise un petit numéro dans la surface olympienne et sert Mélissa Herrera au point de penalty. La frappe de l’internationale costaricienne n’est malheureusement pas assez appuyée (7ème). Si les Rémoises sont dominatrices, aucune grosse situation n’est à signaler. Et c’est un contre olympien à la 20ème minute qui vient rappeler qu’il faut se méfier de l’OM... Partie seule en profondeur sur un ballon parfaitement ajusté, Maëva Salomon se présente face à Phallon Tullis-Joyce mais, en bout de course, ne parvient pas à mettre en danger la portière rémoise. Avertissement en frais, le seul de ce premier acte. Car les Rémoises vont se montrer les plus incisives à l’image de l’action de la première période. Sur un coup-franc minutieusement tiré pied droit par Rachel Corboz, la capitaine Giorgia Spinelli remporte la bataille des airs. Sa tête s’écrase malheureusement sur le poteau marseillais (43ème). Quelle occasion !

Un poteau puis deux barres pour le SDR

Au retour des vestiaires, les Marseillaises montrent d’entrée, plus d’énergie et une volonté de prendre le jeu à leur compte. Impériale, Océane Deslandes réalise un tacle in extemis pour empêcher Maëva Salomon de filer au but (48ème). Les Rémoises opèrent plus en contre et sur le premier du second acte, vont toucher une nouvelle fois les montants… L’inspiration géniale est signée Jessy Danielle Roux, qui, dès 35 mètres déclenche la foudre. La frappe magistrale de l’attaquante prêtée par l’OL s’écrase malheureusement sur la barre (55ème), le SDR semble maudit ! C’est d’ailleurs ce que doit se dire Giorgia Spinelli qui, encore de la tête, reprend un nouveau coup franc botté par Rachel Corboz pour trouver un troisième montant du match. Mais heureusement, cette fois-ci, Tanya Romanenko a bien suivi et conclut de près pour une ouverture du score tout à fait méritée (0-1, 63ème). Décidées à enfoncer le clou, les Rémoises continuent d’attaquer. Dans tous les coups, Jessy Danielle Roux prend de vitesse la défense marseillaise. À l’entrée de la surface, la numéro 24 arme une frappe lourde, détournée par Joly. La rémoise a suivi et se fait littéralement découper au point de penalty, l’arbitre ne bronche pas (72ème)...

On commence alors à penser qu’au vu de ces occasions non converties, le SDR pourrait avoir des regrets en fin de match. Mais c’était sans compter Jessy Danielle Roux qui va être enfin récompensée de ses efforts. Sur une attaque placée, Melissa Herrera sert l’attaquante qui, en un contre un, ajuste Joly (0-2, 84ème). Le but du break. Mais c’est une réalisation splendide qui va sceller le premier succès rémois en D1 cette saison : Melissa Gomes, aux 25 mètres, enchaine double contact et frappe instantanée. C’est fort, sous la barre et ça fait 0-3 (90ème +3) ! Quel but ! Sur ce dernier éclair, la partie s’achève. Face à un concurrent direct, les Rémoises marquent les esprits. Et ouvrent leur compteur points, avec la manière !

Olympique de Marseille-Stade de Reims (0-3)
Mi-temps : 0-0. 
Les buteuses rémoises : Romanenko (63ème), Roux (84ème), Gomes (90ème +3)
Le 11 de départ : Tullis-Joyce - Doucouré, Spinelli, Deslandes, Simon – David (Rapp, 84ème), Corboz (Gomes, 75ème), Philippe - Herrera, Romanenko, Roux (Soyeux, 90ème +2).