D1F

FCGB-SDR (7-1) : À sens unique...

23 janvier 2021
Mélissa_gomes_sdr

Face à un rouleur compresseur aquitain, les Rémoises n’ont tout simplement pas existé. Un match à sens unique et un score lourd qu’il faudra évacuer dès la semaine prochaine, avec la réception d’une autre montagne, l’OL, pour le compte de la Coupe de France…

Quelques mois après l’invraisemblable « Rémoisetada » qui a vu le SDR, au centre de vie Kopa, revenir de 1-4 à 4-4 en moins d’une demi-heure, la bande d’Amandine Miquel recroise la route des Girondines. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les locales ont semblé avoir à cœur d’effacer ce partage des points à la saveur d’exploit pour les Stadistes. D’entrée, le FCGB transperce le côté droit de la défense rémoise et parvient à ouvrir le score par Jaurena dès la 5ème minute de jeu. Le premier quart d’heure est une véritable démonstration de force girondine qui double puis triple la marque à la 18ème par Garbino (3-0), auteure d’un remarquable coup franc direct. Intenable, l’attaquante jamaïcaine Khadija Shaw, d’un plat du pied puissant, porte le score à 4-0 à la 41ème.  Et les Rémoises dans tout ça ? Si Mélissa Gomes s’est illustrée d’un lob astucieux avant la demi-heure de jeu et Kessya Bussy donné le tournis à la défense marine et blanche (32ème), c’est bien la numéro 9 rémoise qui vient relancer les Stadistes dans le temps additionnel de cette première période. Enchaînant feinte de frappe puis tir précis, l’attaquante portugaise ramène sa formation à 4-1 (45ème +1), signant au passage son 6ème but de la saison.

Sixième but de la saison pour Mélissa Gomes

Ce score de 4-1 n’est pas sans rappeler celui du match aller qui avait marqué le début du retour dans le match des Stadistes. Malheureusement, ce symbole auquel on souhaite s’accrocher va vitre disparaitre, Maëlle Garbino venant inscrire un cinquième but rémois d’une demi-volée flottante dès la reprise (5-1, 53ème). Puis (re)vient le tour de Khadija Shaw (6-1, 67ème) avant que Claire Lavogez ne vienne parachever la marque, suite à un penalty pourtant repoussé par Phallon Tullis-Joyce (7-1, 76ème). Le score final est lourd, sans appel, et illustre la constante supériorité bordelaise. Il faudra désormais vite se remobiliser car un autre (si ce n'est "le") cador du championnat se profile : l’Olympique Lyonnais en Coupe de France, vendredi prochain au centre de vie Raymond Kopa.

FC Girondins de Bordeaux-Stade de Reims : 7-1
Mi-temps : 4-1
Buts : Bordeaux : Jaurena (5ème), Shaw (10ème, 41ème et 67ème), Garbino (18ème et 53ème), Lavogez (76ème). Reims : Gomes (45ème + 1).
Cartons jaunes : Reims : Awona (17ème).
Le 11 de départ rémois : Tullis-Joyce - Kravets, Awona, Deslandes (Van der Linden, 72ème), Mayi Kith – Joly (Corboz, 79ème), Ouchene, David – Romanenko (Herrera, 61ème ), Bussy, Herrera.